Archives de
Étiquette : températures négatives

Tu sais que c’est l’hiver au Canada quand…

Tu sais que c’est l’hiver au Canada quand…

Tu sais que là, c’est vraiment l’hiver canadien quand…

  • tu as déjà dégivré ton pare-brise de l’intérieur
  • tu ne prends pas ta voiture parce que tu en as marre de la dégivrer en allant au boulot. Et en partant du boulot.
  • tu prends ta voiture tous les deux jours quand même, pour faire tourner la batterie
  • tu n’as plus vu le sol depuis trois semaines, caché sous une épaisse couche de neige
  • ta ville dégaine les chamallows à griller au coin du braséro et le chocolat chaud gratuits lors des événements
  • tu rends compte que le concept du « verglas » est très galvaudé en France.
  • tu mets le chauffage. À partir de -15°C extérieurs. Avant, ce n’est pas vraiment l’hiver.
  • tu prends une deuxième paire de chaussures au bureau pour ne pas mettre de la neige fondue partout
  • il y a des deux types de météo : la neige et le beau temps
  • tu es déjà sorti.e en tenue de ski sans aller au ski
  • ton chat a élu domicile sous une lampe de chevet

hiver canada chat résidence permanente candidats des provinces initiative stratégique moncton nouveau new brunswick

  • tu as déjà eu une goutte au nez gelée (dans un grand moment de solitude)
  • tu ne regardes plus que les prévisions de température ressentie
  • tes cheveux et ton écharpe givrent sous ton souffle
  • ta phrase préférée pour retrouver tes amis est devenue « On va à la patinoire ? »
  • tu laisses ta luge et tes raquettes dans le coffre pour tes balades du week-end
  • tu as déjà conduit avec des gants parce que le volant était trop froid
  • tu as déjà vu plus de neige qu’en trois hivers français
  • tu te maquilles une fois au bureau, car le mascara signale son aversion envers les écarts de température en bavant généreusement
  • tu utilises le siège chauffe-croupion de ta voiture en regrettant de ne pas avoir de démarreur à distance
  • toute ta tenue est en puissance de 2 : deux bonnets, deux paires de gants, deux pantalons, quatre pulls
  • Martin met des chaussons, ce qui ne peut être le signe que d’une apocalypse frigorifique imminente.

Clique ici pour t’abonner à notre lettre d’information

Ça vous a plu ? Vous en voulez encore ?

Rendez-vous sur Hellocoton !