Archives de
Étiquette : douane

Sortie : un week-end dans le Maine

Sortie : un week-end dans le Maine

Il y a tout juste un an, nous sommes allés dans le Maine. Parce qu’on avait oublié de chroniquer cette escapade pour fêter cet anniversaire, voici un petit compte-rendu !

Stephen King

Pourquoi aller dans le Maine, d’abord ?

Le prétexte était tout trouvé : la tournée américaine d’un de nos groupes de prédilection passait par Bangor, tandis que leur tournée canadienne ne s’arrêtait qu’à Toronto. Le choix était vite fait !

Même sans ce petit coup de pouce, nous y serions allés un jour ou l’autre, car les amateurs de littérature d’horreur connaissent sans doute cet État américain grâce à son plus illustre représentant : le grand Stephen King, qui situe pas mal de ses romans dans le Maine. Bangor étant sa ville de résidence, il était absolument évident que Martine, connue comme « la fille aux Stephen King » par le libraire de sa ville d’origine tant elle en a acheté pendant son adolescence, n’allait pas laisser passer une occasion en or comme celle-là.

Bref, on a fait une visite guidée de la ville sur le thème de Stephen King, et ça nous a bien plu !

SK Tours of Maine

Le minibus nous prend à notre hôtel et on est tout de suite dans l’ambiance grâce aux masques de clown et aux questions de Stu, le guide, qui nous demande notre livre préféré. Beaucoup répondent La Tour Sombre, d’autre Ça, pour Martine ce sera le Fléau et Charlie.

Le bus passe par le « simetierre » du livre homonyme et où ont été filmées les scènes du film. Un bien beau cimetière d’ailleurs, avec de belles tombes anciennes et trop très verdoyant.

S’ensuit de nombreux lieux pas forcément photogéniques mais ayant un sens dans l’oeuvre globale de l’écrivain, tel restaurant, tel réservoir, telle rue où commence l’un des nombreux romans situés à « Derry », le nom d’emprunt de Bangor dans les histoires de Stephen King.

La visite est aussi instructive sur la personne de l’auteur, son histoire, ses problèmes avec la drogue et nous nous arrêtons devant sa demeure en centre-ville. Nous n’étions pas les seuls ce jour-là malgré la pluie ! Les bonnes œuvres du couple King sont aussi mises en avant, et leur philanthropie dans la communauté de Bangor semble impressionnante. Pour l’anecdote, aucune rue à Bangor ne porte le nom de Stephen King, seule la société des visites guidées est autorisée à utiliser son nom de manière commerciale.

P1090485 P1090487 P1090488

Bangor

La ville est toute petite mais mignonne, par contre il n’y a pas de quoi se déplacer juste pour centre-ville. Elle fera un joli petit arrêt lors d’une visite des côtes du Maine, ou une petite pause en allant à l’Ikea de Stoughton dans le Massachussetts (non sérieusement c’est à 10 h de route, personne ne fait ça !) (mais c’est l’Ikea le plus proche de Moncton, cela dit). Cela vaut aussi pour cette visite : sauf à être passionnés de SK, ne faites pas le déplacement juste pour ça. Nous avons aimé, mais Martine est fan !

Autant aussi vous dire que le dépaysement n’est pas au rendez-vous entre le Canada et les États-Unis. Il suffit de remplacer la drapeau à feuille d’érable par la bannière étoilée et voilà ! Les mauvaises langues diront que les pick-ups sont encore plus gros… La route entre St-Stephen et Bangor (la route 9) est très vallonnée et pas désagréable après des mois passés sur des routes plates. Oh, et honnêtement : elle est complètement déserte.

Et le concert de Fall Out Boy dans tout ça ?

C’était bien aussi 🙂

WP_003609

SK Tours of Maine

  • https://sk-tours.com/
  • 45 $US par personne, 3 heures

Infos pratiques pour les États-Unis

  • la frontière est à environ 2 h de route de Moncton
  • il faut demander son ESTA au plus tard 72 heures avant le départ. L’autorisation est valable trois mois, si on souhaite revenir c’est pratique.
  • en juin, le passage à la douane à St-Stephen nous a pris un peu moins d’une heure, il n’y avait pas grand monde.
  • décalage horaire d’une heure avec le NB : prévoir 6 heures pour arriver à Bangor et 5 pour rentrer à Moncton
  • frimez en société en disant que allez « passer la fin de semaine aux États » !

Clique ici pour t’abonner à notre lettre d’information

Ça vous a plu ? Vous en voulez encore ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !