Le dédouanement du conteneur à Halifax

Le dédouanement du conteneur à Halifax

Jeudi, c’est avec une joie sans pareille que nous avons :

  • constaté sur TrackTrace que notre conteneur était arrivé à Halifax, en Nouvelle-Écosse
  • reçu dans la foulée un appel d’Euro Transport Intl, correspondant de WMS Moving au Canada, pour nous suggérer très fortement d’aller dédouaner au plus vite (nous avons trois jours pour le faire après l’arrivée du conteneur).

_1060407Car voilà ce qui arrive aux conteneurs non dédouanés : ils deviennent des œuvres d’art sur le front de mer !

*musique de Mission Impossible*

Nous avons pris la route pour Halifax dès le lendemain, sous un beau soleil d’automne et sur une petite couche de neige fraîche. Halifax est à trois heures (trente si on oublie de prévoir une carte routière, j’dis ça j’dis rien…) de Moncton : ce détail est important si votre déménageur vous donne le choix entre Halifax et St-Jean, cette dernière étant bien plus proche. Il y a trois ans, il était possible de dédouaner son conteneur à Moncton comme l’a fait la famille Valton, mais aucun transporteur ne nous l’a proposé : un point à éclaircir au moment des devis (franchement si on avait su, on aurait carrément fait les flemmes opté pour la douane à Moncton).

La douane est très facile d’accès (même sans carte routière), en plein centre-ville, à deux pas du musée du Titanic. Après s’être acquittés d’environ 12 000 euros pour deux heures de stationnement [pour la voiture, pas pour le conteneur ! Et pas vraiment 12 000 euros non plus, d’ailleurs, mais c’est l’impression que ça nous a donné en voyant les tarifs du parking], nous nous sommes rendus au bureau des douanes, où l’agente nous a reçus en français.

Et cinq minutes plus tard, nous étions dehors, en train de nous dire que le rapport temps de trajet/temps de procédure n’était décidément pas optimal. Sept heures de voiture dans la journée pour cinq minutes de formalités ? Qui dit mieux ? [vous comprenez mieux pourquoi on vous suggère de voir s’il n’y a pas moyen de rester à Moncton, là ?]

Concrètement, on nous a demandé de fournir :

  • le passeport
  • le formulaire d’arrivée du conteneur fourni par le transporteur (important, puisqu’une fois visé par les douanes, il servira à déclencher la livraison)
  • le formulaire B4 complété par les douanes lors de la validation de la RP.

Nous n’avons nul eu besoin de la liste de colisage dûment complétée, encore moins de nos justificatifs de domicile ou de l’attestation de changement de résidence que Martine avait mis deux heures à imprimer la veille. Mais dans le doute, prenez-les quand même, je ne veux pas de procès.

Et c’est tout. Facile et rapide, non ? Après, si on transporte nourriture, alcool, plantes et autres armes à feu, on peut parier sur une procédure un chouïa plus fouillée.

Pour ce qui est du matelas, on avait entendu différents sons de cloche lors des devis, certains transporteurs le déconseillent, d’autres s’en moquent… On lit souvent qu’il est interdit d’importer un matelas d’occasion, mais s’il fait partie des « effets d’immigrants », pas de souci comme l’explique le Mémorandum D9-11-7 du 15 juin 2012. En tout cas, l’agente des douanes n’a pas tiqué à la lecture de notre formulaire B4 qui mentionnait le matelas.

En résumé, une procédure simple, rapide et efficace, et l’occasion de découvrir très brièvement Halifax, comme un avant-goût d’une prochaine escapade. Nous ne sommes restés que quelques heures et n’avons vu qu’une fraction de la ville, mais nous avons été séduits par ses briques rouges, ses rues animées et son front de mer. Avec son profil de grande ville en bord de mer , c’est une destination idéale et Martine est déjà en train d’échafauder pléthore de plans pour revenir au plus vite. Allez, on est sympas, on partage :

_1060377 _1060378 _1060383 _1060384Probablement la seule maison à colombages d’Amérique du Nord.

_1060388 _1060393 _1060396 _1060405

Clique ici pour t’abonner à notre lettre d’information

Ça vous a plu ? Vous en voulez encore ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réactions au sujet de « Le dédouanement du conteneur à Halifax »

  1. Bonjour,

    Je peux lire dans votre article « Après s’être acquittés d’environ 12 000 euros pour deux heures de stationnement ». Pouvez-vous confirmer ces 12 000 € ?

    J’ai trouvé ces infos sur internet :

    Dans quelles villes les conteneurs peuvent-ils être laissés sans frais jusqu’à 48 heures ou pour le week-end pour le chargement? Nanaimo, BC, Victoria, BC, Vancouver, BC, Calgary, AB, Edmonton, AB, Saskatoon, SK, Winnipeg, MB, Toronto, ON, Montréal, QC, Moncton, NB, et Halifax, NS.

    Source : http://www.itn-logistics.com/fr/worldwide-logistics-services/intermodal-transportation/faq-transportation-via-cn-rail

    Je ne comprends pas pourquoi vous avez dû payer ces frais de stationnement.

    Bien cordialement,
    David

Laisser un commentaire