Au pays des Bisounours

Au pays des Bisounours

Quand on a reçu notre résidence permanente, Martine a reçu un message de bienvenue d’une compatriote qui disait : « Bienvenue au pays des Bisounours ! »

Force nous est de constater qu’effectivement, nous sommes au pays des rires et des chants, et même si ce n’est pas tous les jours le printemps, nous nous détendons petit à petit devant le comportement positif et sympathique des Canadiens.

Que se passe-t-il au pays des Bisounours ? Au pays des Bisounours…

…la poste nous renvoie notre enveloppe insuffisamment affranchie en nous indiquant le montant à compléter pour renvoyer notre courrier, pour ne pas nous faire payer deux fois le timbre. Avec un autocollant détachable sur l’adresse, pour ne pas massacrer notre enveloppe.

…les voitures s’arrêtent au abord des passages cloutés pour laisser traverser les piétons à proximité, même s’ils n’ont rien demandé.

…les panneaux disent aux piétons de remercier les automobilistes qui les laissent (toujours) passer.

_1060828

…le patron de Martin lui paie le restau pour le remercier d’avoir fait des heures sup (en plus de lui payer les heures sup, évidemment).

…le patron de Martin lui paie aussi le restau sans raison, des fois.

…les collègues de Martine lui paient des cafés et lui offrent des bons de réduction au restau sans raison non plus. Ou pour s’excuser de nous avoir dérangés parce qu’il y avait un peu de bruit au bureau cet après-midi.

…les employés des commerces nous disent bonjour et nous demandent comment ça va.

…les automobilistes ralentissent pour ne pas nous éclabousser quand il pleut, et s’ils nous éclaboussent bel et bien, ils s’arrêtent pour s’excuser.

…si on arrive à 15 h 58 alors que le café ferme à 16 h, l’employé va quand même nous accueillir sans nous mettre dehors (bon ok, peut-être parce qu’il n’ose pas, mais le résultat est le même).

…les serveurs ont l’air agréable et paraissent sincères (même si c’est pour obtenir le pourboire obligatoire).

…la poste livre le dimanche en période de Noël.

…les commerçant répondent avec le sourire, et s’excusent s’ils ne peuvent pas nous aider.

…la ville de Dieppe organise des concerts gratuits, distribue du chocolat chaud et des chamallows, vous le saviez.

…la ville de Dieppe est tellement bisounours qu’elle distribue aussi des cupcakes pour la Saint-Valentin et organise des balades en traîneau gratuites, le saviez-vous ?

…les administrations répondent avec le sourire, et s’excusent si elles ne peuvent pas nous aider. Prends, ça, l’URSSAF !

…il existe des carrefours à quatre stops où les automobilistes respectent vraiment l’ordre d’arrivée des voitures, sans sombrer dans une sordide anarchie gauloise.

…la régie fait déneiger notre parking, nos allées, les escaliers extérieurs ET nos fenêtres.

…nous n’avons pas entendu de mot plus haut que l’autre en quatre mois. Sauf si on oublie de laisser passer un piéton ou un pourboire.

…à l’aéroport du Grand Moncton, juste après le carrousel des bagages, un employé te demande si tu as bien pris tous tes bagages.

…après le grand ménage de printemps, les habitants laissent des objets sur le trottoir pour qui veut bien les prendre en attendant le passage des encombrants.

…même les animaux sauvages traversent sur les passages piétons (vu : deux faisans traverser sur un passage piéton. Pas eu le temps de prendre une photo pour cause de fou-rire. Croyez-nous)

 

Clique ici pour t’abonner à notre lettre d’information

Ça vous a plu ? Vous en voulez encore ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire